Outils de propagande: Les influenceurs comme accessoire politique.

Les outils de propagande utilisé par le gouvernement?

Vous êtes-vous déjà demandé comment le gouvernement français pourrait véhiculer à l’avenir leur message plus utilement envers les jeunes? Comment pourraient-ils efficacement maximiser leurs moyens de communication afin d’attirer leur attention? Les outils de propagande pour le gouvernement français sont-il maintenant les influenceurs ?

Les influenceurs vantent le service national universel

Outils de propagande: une stratégie de marketing politique?

Pour commencer, comme plusieurs pays, le phénomène des influenceurs touche grandement la République de France. Certes, possédant des communautés d’au moins de millions de personnes, ils sont de plus en plus sollicités par les marques. Mais, s’ils sont de très bons outils marketing, les gouvernements voient en eux un potentiel bien différent. En effet, quelle ne fut pas la surprise des 6,5 millions abonnés de Thibaud Delapart (alias Tibo InShape) lorsqu’ils découvrirent, le 12 juillet dernier, sa vidéo intitulée: « Je fais le nouveau service militaire ?? ». De fait, il s’agit d’une vidéo de 24 minutes, dans laquelle il expose son expérience du Service national universel

« On aura besoin de beaucoup de volontaires et on compte sur vous pour vous porter candidat. », dit Gabriel Attal, porte parole de La République en marche.

Le messages des influenceurs

Par la suite, mis en place en 2019, ce service a pour but de recréer une certaine unité nationale entre les jeunes français(es) provenant de milieux différents. Le gouvernement tente d’utiliser les influenceurs comme outils de propagande afin d’accomplir leur mission. Cependant, Tibo InShape n’est pas le seul Youtubeur à avoir fait la promotion du SNU. En effet, Jules Corbel alias Sundy Jules, un YouTubeur Lifestyle ayant 1,1 million d’abonnés sur Instagram et 1,33 million d’abonnés sur YouTube, a fait parler de lui après l’une de ses stories Instagram.

Jules Corbeil, influenceur français utilisé comme outil de propagande.
Jules Corbeil, connu sous le nom de Sundy Jules, l’un des influences qui a fait la promotion du Service National Universel.
Source d’image.

On retrouve le jeune homme faisant par « d’un truc trop stylé » vous permettant de « partir 2 semaines loin de chez vous, avec des gens que vous ne connaissez pas » tout en faisant « plein d’activités » « pour apprendre énormément de choses ». Génial n’est-ce pas? Sundy Jules nous vend le SNU comme l’on recommanderait une colonie de vacances. Problème, le jeune homme en parle sans même l’avoir testé. Par ailleurs, l’influenceur Enzotaistoi (1 million d’abonnés sur YouTube et 660 0000 sur Instagram) a aussi fait un story Instagram vantant le SNU.

Les internautes confus et insatisfaits

Par ailleurs, les réactions ne se furent pas attendues. Leurs abonnés se sont demandé si le gouvernement avait versé de l’argent à leurs influenceurs préférés afin qu’ils promeuvent le SNU. Beaucoup d’entre eux ont exprimé leur mécontentement et leur incompréhension sur les réseaux sociaux. Le fait qu’ils soient utilisés comme des pions pour le nouveau projet du gouvernement français est la source de leur réaction.

Une opération commerciale après tout…

Malgré les preuves qu’il s’agissait bien d’une opération commerciale, le gouvernement a pris du temps à réagir. C’est seulement quelques jours plus tard que l’on a appris qu’il s’agissait bel et bien d’une commande du ministère de l’Éducation nationale. Ce dernier nous explique avoir « concentré la communication sur les médias sociaux où les jeunes sont présents ». Par contre, dans sa publication sur Instagram, Sundy Jules ne signale pas que ce partenariat fait l’objet d’une rémunération. En revanche, la mention « inclus une communication commerciale » apparaît en bas à gauche de la vidéo de Tibo Inshape, moins de 20 secondes si aucun bloqueur de pub n’est branché.

Thibaud Delapart, influenceur français utilisé comme outil de propagande.
Thibaud Delapart alias Tibo InShape.
Source d’image.

Pour conclure, il faut s’attendre à avoir de plus en plus d’opérations de ce type par le gouvernement. Les influenceurs sont la manière la plus simple d’accéder aux jeunes. Donc, ils risquent de devenir de redoutables outils politiques. Cela pose bien évidemment des questions éthiques et morales. Bref, les abonnés des influenceurs sont parfois très jeunes et facilement influençables. Ils sont de ce fait le public parfait pour le gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
LinkedIn