Musique: L’incroyable histoire de la dématérialisation

En 2022, il y a environ 100 000 nouvelles chansons téléversées quotidiennement vers les sites de streaming musicaux tels que Apple Music ou Spotify. Cette étourdissante réalité ne montre d’autant plus pas le moindre signe de ralentissement. Elle se développe de pair avec les avancées technologiques permettant l’accès à la création et la consommation de musique à un nombre de personnes toujours croissant au fil des ans.

Afin de réellement constater ce phénomène dans toute son ampleur, un saut dans le temps est nécessaire. En d’autres mots, revoyons l’épopée de dématérialisation vers le numérique.

Plusieurs grands noms de la musique, comme Elvis Presley, Taylor Swift ou Freddy Mercury.

Une enfant écoutant de la musique, comme le font des millions chaque jour.

ÉVOLUTION DES MÉDIUMS D’ENREGISTREMENT

Pour débuter cette évolution de l’enregistrement, retournons plus d’un siècle dans le passé. Deux inventions voient le jour à cet époque: le phonographe d’Edison en 1877 et la gravure horizontale de Berliner dans les années 1890.

Ces deux éléments furent marquants dans les débuts de l’enregistrement. En effet, ceux-ci permettaient pour la première fois de reproduire des chansons afin de les écouter à son domicile. Pendant près d’un siècle, on compilait la musique comme propriété privée, principalement sur des vinyles depuis 1948.

Ensuite, de nombreuses avancées sont venues moderniser le monde de la musique. Premièrement, le walkman et le jukebox devinrent les premiers médias à changer la méthode d’écoute.

Plus tard, le Compact Disc (ou CD) au début des années 1990 est venu drastiquement changé le monde des médiums d’enregistrement. Autrefois maître, le vinyle lui céda sa place. Le CD était beaucoup plus pratique et permettait d’enregistrer ses propres listes de lecture sur des CDs vierges. Cela était une véritable révolution. Les enregistrements se faisaient en studio et le son devenait plus complexe et clair, permettant d’avoir plus d’options comme trame sonore que seulement des instruments de musique.

NUMÉRISATION DE LA MUSIQUE

Avec l’arrivée de la numérisation, l’enregistrement des pièces musicales devint plus simple et axé autour de la radio. Des morceaux plus petits, avec des nouveaux sons électroniques et des voix modifiées par l’autotune apparaissent. Il n’était plus nécessaire d’enregistrer de réels instruments puisqu’en studio, ceux-ci étaient disponibles sur ordinateurs. Des mélodies pouvaient donc être créées en quelques instants grâce à un clavier. 

De nos jours, il est possible d’enregistrer de la musique n’importe où à l’aide d’un ordinateur ou d’un téléphone. Mais, l’enregistrement en studio reste le plus efficace garantissant la meilleure sonorité. Ces studios possèdent donc beaucoup d’outils très sophistiqués. Ils permettent de créer des sons et des mélodies en un claquement de doigt.

L’enregistrement de la musique est donc passé d’une grande exclusivité à une grande accessibilité; dans le passé, il était compliqué de pouvoir enregistrer de la musique sans studio. De nos jours, cela est devenue très accessible. En effet, grâce à des plateformes comme Soundcloud, il est possible de publier ces morceaux pour les faire découvrir au grand public.

L’ARRIVÉE DU NUMÉRIQUE

Or, grâce aux avancées technologiques et la venue d’Internet, cette réalité change progressivement à la fin des années 1990 lors de la création de sites de téléchargement numérique de musique pouvant être utilisés en toute gratuité.

À la tête de ces nouveaux sites, Napster naît en 1999. Celui-ci va révolutionner la façon dont la musique est partagée et distribuée parmi les utilisateurs de par son immense popularité.  Le consommateur possède également plus de liberté, puisqu’il est possible de télécharger une chanson spécifique, au lieu de devoir acheter un album au complet.

La gratuité de ces services est cependant enrobée dans une immense polémique qui soulève beaucoup de questions morales et de poursuites légales face aux téléchargements. Par la suite, ce nouveau mouvement sera suivi par les innovations d’Apple avec le lancement d’Itunes en 2001. Cette nouvelle application se sert de la popularité croissante du téléchargement numérique en la monétisant plutôt que de s’y opposer.

Au fil du temps, d’autres applications telles que Spotify opteront également pour le modèle de streaming gratuit en utilisant la publicité et l’abonnement premium comme moyens de financement. En effet, la musique est maintenant principalement consommée de façon numérique, par l’intermédiaire d’applications d’écoute. Une étude publiée par Marie Charlotte Gotting révèle qu’il y a eu plus de 200 millions de chansons téléchargées seulement aux États-Unis, ce qui témoigne de la popularité actuelle de ce médium.

Tableau représentant le nombre de chanson téléchargé aux États-Unis selon l’année

CONCLUSION

Pour conclure, la musique a connu plusieurs époques et s’est toujours adaptée aux nouvelles technologies. Son écoute est toujours devenue plus accessible et abordable au fil du temps. En passant par les débuts des enregistrements qui ont permis la recréation et la préservation de la musique jusqu’aux avancées technologiques qui l’ont transformée en données téléchargeables, la musique a connu un riche historique. Qui sait ce que l’univers musical, voire le métavers nous réserve pour le futur? 

Par Louka Moreau-Paquette, Olivier Nadeau, Hugo Leduc, Louis Sylvain et David Hébert

MÉDIAGRAPHIE POUR EN APPRENDRE D’AVANTAGE

Götting, M.-C. (2004 à 2021). Number of digital music single downloads in the U.S. 2004-2021. https://www.statista.com/statistics/186688/downloads-of-digital-music-singles-in-the-us-since-2004/#statisticContainer

Mata, F. (2021). La musique et la danse sont des outils de propagande politique dans plusieurs pays. Radio Canada- ICI Toronto. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1803716/musique-danse-propagande-politique

Mrozek, B. (2014). Écouter l’histoire de la musique. Les disques microsillons comme sources historiques de l’ère du vinyle. Le Temps des médias, 22, 92-106. https://doi.org/10.3917/tdm.022.0092

[Aucun Auteur Spécifié] (2021). The Impact of Technology on the Music Industry. Southern Utah University-Music and Technologies. https://online.suu.edu/degrees/performing-arts/master-music-technology/tech-impact-music-industry/

Williams, C. (2022). Poll: Students who listen to music while studying get higher grades. Fox 29 Philadelphia. https://www.fox29.com/news/poll-students-who-listen-to-music-while-studying-get-higher-grades


Williams, C. (2022). Music Streaming Hits Major Milestone as 100,000 Songs are Uploaded Daily to Spotify and Other DSPs. Variety. https://variety.com/2022/music/news/new-songs-100000-being-released-every-day-dsps-1235395788/

Article réalisé par David Hébert, Hugo Leduc, Louis Sylvain, Louka Moreau-Paquette et Olivier Nadeau

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.