Bulles de filtres et chambre d’écho : les effets secondaires des algorithmes

Représentation d’une bulle de filtre selon Eli Pariser
Image tiré de son Ted Talk

Dans un marché où le consommateur n’est plus le client mais plutôt le produit vendu, le temps d’utilisation devient une valeur très importante. Ainsi, les grandes entreprises de l’internet, qu’on appelle maintenant le GAFAM, ont recours à de nombreux moyens pour maximiser le temps que le consommateur investira dans leurs applications. L’un de ces moyens est l’algorithme. Celui-ci s’avère être un outil très efficace. Cependant il cause des effets secondaires qui ne sont pas toujours évident comme la bulle de filtre et la chambre d’écho, mais si nous y portons attention, ils deviennent facilement observables.

Qu’est-ce qu’un algorithme?

Tout d’abord, pour comprendre leurs effets, il est important de bien comprendre ce qu’est un algorithme. À la base, ce n’est simplement qu’une formule mathématique à laquelle nous associons un but précis. Comment faire quelque chose, obtenir un résultat précis ou encore calculer telle nombre. Dans le monde technologique, le principe de l’algorithme est jumelé avec la puissance de l’ordinateur, ce qui permet de calculer une quantité énorme de chose à une vitesse beaucoup plus rapide que nous ne pourrions jamais le faire nous-mêmes. Souvent, plusieurs algorithmes sont jumelés pour en créer un gros. Nous pouvons prendre l’exemple de Google qui utilise des dizaines d’algorithmes pour optimiser le classement des sites proposé lors d’une recherche. Certain vise à comprendre les expressions utilisées dans la barre de recherche, d’autre à évaluer le contenu des sites et d’autre se concentre sur les versions mobiles. Il y en a pour absolument tout.

Comment sont-ils utilisés

Comme dit plus tôt, le temps des utilisateurs est devenu la variable la plus importante pour ces grandes entreprises. En effet, les espaces publicitaires ne sont plus vendus par rapport à la quantité d’espace qu’ils occupent sur une page mais bien par rapport à la quantité de temps pendant laquelle le consommateur pourra la voir. Donc, plus un site vous pousse à rester longtemps sur celui-ci, plus leur potentiel de revenu publicitaire est grand. C’est ici qu’entre en jeu les algorithmes. Ils sont utilisés pour amasser le plus de données possibles sur ce que vous aimez et les étudier afin de vous proposer le même type de contenu. Ainsi, vous passez plus de temps sur ce site puisqu’il propose énormément de contenu qui vous plaît. Prenons l’exemple de YouTube. À votre première connexion avec votre compte, les vidéos qui vous seront suggérés seront les vidéos les plus populaires globalement sur le site. Imaginons que le seul contenu qui vous intéresse soit les vidéoclips musicaux. Alors vous en écoutez quelques-uns et vous remarquez que la barre de suggestions devient très rapidement remplie de vidéoclips du même artiste ou encore d’artistes très similaires. Voici un exemple très évident d’un algorithme qui vise à vous garder sur son site. C’est ce genre de façon de faire qui nous emmène et nous enferme dans ce qu’on appelle une bulle de filtre.

Vidéo expliquant la bulle de filtre et la chambre d’écho créé par le canal savoir média

Bulles de filtres et chambre d’écho

La bulle de filtre, aussi appelé la chambre d’écho, est un espace dans lequel seulement le contenu que nous sommes habitués de voir peut entrer. Un endroit où nous ne voyons que des opinions des informations et du contenu qui vont dans le même sens que nous et où le reste est difficile à trouver. Ceci peut rapidement devenir un problème pour les utilisateurs puisqu’il n’est pas toujours facile de se rendre compte de ce phénomène. Surtout remarqué dans la sphère politique, ce problème peut en aggraver d’autre comme celui de la polarisation. Un phénomène dans lequel deux personnes peuvent être dans deux bulles de filtres complètement différentes tellement longtemps qu’ils auront énormément de difficulté à comprendre le point de vue de l’autre et même parfois à simplement savoir qu’il existe. Bref, les algorithmes nous touche parfois beaucoup plus qu’on le pense.

Par Sébastien Poulin et Camilo Mejia

Lire aussi : WeChat : une plateforme de grande importance

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
LinkedIn