Twitter : quel avenir après son rachat par Elon Musk ?

Créée en 2006, Twitter est un des réseaux sociaux les plus utilisé au monde, avec près de 450 millions d’utilisateurs mensuels. Cependant, Twitter est une plateforme dont l’utilisation est extrêmement controversée. En effet, Twitter a vu énormément de fake news se répandre sur sa plateforme, ainsi que de nombreuses déclarations discriminatoires envers certaines populations ou groupes de personnes (racisme, homophobie, antisémitisme, etc). Le fait que plusieurs publications de ce genre puissent apparaître sur la plateforme et y rester plusieurs heures est inadmissible. Les tweets antisémites publié par l’artiste Kanye West ces dernières semaines, bien que supprimés par Twitter, sont un bon exemple de ce phénomène. 

L’arrivée d’Elon Musk 

Récemment, la plateforme s’est vue être rachetée par Elon Musk, PDG de Tesla et de SpaceX, mais également deuxième compte le plus suivi de la plateforme (115 millions de followers) et surtout homme le plus riche sur terre.  Acquise pour la modique somme de 44 milliards de dollars, le 27 octobre 2022, Twitter est désormais sous le joug de ce cher Elon Musk, personnage capable de qualifier de pedo guy un plongeur essayant de secourir des jeunes enfants prisonniers d’une grotte en Thaïlande. D’après Elon Musk en personne, son souhait de rachat était motivé par l’envie de rendre moins stricte l’utilisation de la plateforme, et de permettre une liberté d’expression totale. Le rachat étant désormais effectué, on peut se demander quel sera l’avenir de la plateforme Twitter maintenant qu’Elon Musk en a les rênes. 

Les idées d’Elon Musk pour Twitter 

En effet, un des arguments mis en avant par Elon Musk sur la motivation de son rachat était une libération de la parole sur la plateforme. Il n’avait pas cru si bien dire. Pas moins de douze heures suivant le paiement, la plateforme a observé une augmentation de 500% de l’utilisation du  N-word dans les tweets. Une énorme partie des utilisateurs a voulu tester les ‘‘nouvelles’’ limites de Twitter, voulant vérifier s’il y avait un changement dans les règles d’utilisation. Heureusement, les tweets furent supprimés. Yoel Roth, le chef de la modération et de l’intégrité de Twitter a déclaré que la politique de la plateforme ne changeait pas : les discours de haine seront toujours censurés. 

Cependant, une des grosses annonces faites par Elon Musk qui fait encore du bruit à l’heure actuelle, est la mise en place de la certification Twitter désormais accessible à tous pour 8$/mois. Commun à tous les réseaux sociaux, le principe de certification consiste à certifier  l’identité des célébrités qui ont un compte sur la plateforme. Cependant, Elon Musk a déclaré, dans un tweet, que la hiérarchie imposée entre ceux qui ont la certification et ceux qui ne l’ont pas allait désormais être révolue. Désormais, n’importe qui pourra désormais avoir la certification pour 8$ par mois, cela qui octroiera au possesseur des avantages, tel que deux fois moins de publicités sur son feed, la possibilité de poster des vidéos et des fichiers audio plus longs (wow!), et d’avoir ses tweets mis en avant. 

À l’heure actuelle, le lancement est repoussé au 29 novembre. En effet, le premier lancement ce 14 novembre a été catastrophique. La certification étant accessible pour très peu d’argent et sans vérification de l’identité, énormément de comptes d’entreprises ou de personnalités (Nintendo of America, Lebron James, Jimmy Fallon) se sont vu usurper l’identité et voir de nombreux utilisateurs être trompés.  

L’avenir de Twitter 

Ces deux nouveautés nous font facilement nous demander quel sera l’avenir pour la plateforme. Une libération totale de la liberté d’expression sur la plateforme risque de donner une encore plus mauvaise réputation à la plateforme, déjà considérée comme le repère des haters et où de nombreuses déclarations condamnables ont déjà été faites. Déjà récemment, plusieurs célébrités ayant une certaine influence sur la plateforme ont décidé de carrément supprimer et quitter leur compte. 

De plus, la certification désormais accessible à tous risque, de notre point de vue, de porter fortement préjudice aux revenus de la plateforme. Twitter a gagné en 2021 4,5 milliards de dollars grâce à la publicité, et 570 millions de dollars par la vente de licences de données. Ainsi, quasiment 90% des revenus de la plateforme proviennent de la publicité. Rendre la certification accessible à tous risque d’impacter ce système. Pour commencer, proposer aux utilisateurs d’avoir moins de pubs risque de faire fuir certains annonceurs, mais briser le système des célébrités qui se distinguent de la masse des utilisateurs en fera tout autant. Très souvent, les annonceurs tentent d’associer leur produit ou leur marque avec des célébrités. Casser la différence sur Twitter entre les célébrités et les utilisateurs ordinaires risque également de ne plus intéresser les annonceurs, qui se verront alors être privés de plusieurs stratégies commerciales. 

En conclusion, le rachat de Twitter par Elon Musk risque d’avoir un fort impact sur la réputation et l’avenir de la plateforme. En promouvant une liberté d’expression totale, Twitter risque d’être vu comme un réseau social pour les personnalités extrémistes. On peut supposer que l’impact risque d’être également de l’ordre économique, les annonceurs vont peut-être fuir la plateforme, refusant de faire de la publicité sur un plateforme avec une mauvaise réputation, également privés de stratégies commerciales avec les célébrités. 

Sources

RUBY, Daniel, «Twitter Statistics: Facts and Figures After Elon Musk Takeover (2022)», Demand Sage, 29 octobre 2022, réf du 10 novembre 2022 https://www.demandsage.com/twitter-statistics/#:~:text=Twitter%20Statistics%20(Top%20Picks)&text=Twitter%20has%20around%20450%20million,most%20number%20of%20Twitter%20users.

GREGERSEN, Erik, « Elon Musk: American entrepreneur.», Britannica, dernière modification le 28 octobre, réf du 10 novembre 2022, https://www.britannica.com/biography/Elon-Musk

A, THOMPSON, Stuart. « Kanye West’s Posts Land Him in Trouble on Social Media.», The New York times», 9 octobre 2022, réf du 10 novembre 2022, https://www.nytimes.com/2022/10/09/business/media/kanye-west-antisemitic-racist-twitter-instagram.html

LEVIN, Sam. «Elon Musk calls British diver in Thai cave rescue ‘pedo’ in baseless attack», The Guardian, 16 juillet 2018, réf du 10 novembre 2022, https://www.theguardian.com/technology/2018/jul/15/elon-musk-british-diver-thai-cave-rescue-pedo-twitter

24.60, « 24.60 : Twitter, Elon Musk et la liberté d’expression», Radio-Canada, 2 novembre 2022. réf du 10 novembre 2022, https://ici.radio-canada.ca/info/videos/1-8686375/2460-twitter-elon-musk-et-liberte-expression

HARWELL, Drew, « Racist tweets quickly surface after Musk closes Twitter deal.» The Washington Post, 28 octobre, réf du 10 novembre 2022, https://www.washingtonpost.com/technology/2022/10/28/musk-twitter-racist-posts/

The 11th hour, « Why Kanye’s Past Remarks Faced No Consequences And Problems At Twitter», MSNBC, 29 octobre, réf du 14 novembre 2022, https://www.youtube.com/watch?v=ZF8W7DZn04Y

Rédigé par Lélio Moncada Potignon et Étienne Labonté

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.