DE NAPSTER À SPOTIFY

NAPSTER

Il y a eu du chemin entre Napster et Spotify. Napster est un service d’abonnement musical en ligne qui se spécialise dans les fichiers audio de type MP3. Il a été fondé par Shaw Fanning, Sean Parker et John Fanning en 1999. L’utilité de Napster consiste à échanger des fichiers MP3 entre les utilisateurs. Celui-ci était le pionnier des services de partages de fichier P2P. En effet, on comptait plus de 60 millions d’utilisateurs en 2000. Par contre, Napster a fermé en 2001. Cette fermeture a été causée par une poursuite engendrée par Recording Industry Association of America (RIIA) qui dénonçait le transfert de fichier qui sont protégés par le »copyright ». Cette poursuite n’a pas été bénéfique pour l’image de la compagnie Napster, ce qui a donc amené celui-ci a fermé ses portes. Toutefois, Napster a amené une métamorphose dans le domaine de la distribution de produit culturel numérique dans le monde, ce qui a pu amener comme par exemple Spotify. En effet, Napster a ouvert la voie à de nombreux programmes P2P tels que Gnutella, Kazaa, LimeWire, etc. Les nouvelles plateformes de musique ont été inspiré par Napster (Spotify, Youtube, Amazon Music, etc.). Après ces nombreux changements, le service de musique en ligne Napster est toujours présent sur Internet aujourd’hui.

SUITE À LA FERMETURE DE NAPSTER

Logo de LimeWire

Tout comme Napster, Limewire est un service de partage de fichier du type “peer to peer”. Cependant, depuis 2006, Limewire doit affronter plusieurs procédures judiciaires majoritairement lancées par la Recording Industry Association of America. En effet, similairement au logiciel Napster, celui de Limewire a vu ses élans stoppés par la RIAA. De plus, c’est le 27 octobre 2010, suite à plusieurs procédures judiciaires que la RIAA a réussies à complètement fermer Limewire.

LA RIAA

Comme mentionné plus haut, la RIAA ou Recording Industry Association of America est majoritairement la cause de la fermeture de Napster et de Limewire. Il est donc important de comprendre qui elle est, qui ou qu’est-ce qu’elle protège et son but. 

Tout d’abord, la RIAA a été créée aux États-Unis en 1952. En effet, elle observait et s’assurait du bon fonctionnement dans le monde de la musique.  Par la suite, un objectif majeur de la RIAA est de protéger le travail des artistes. En effet, ils ont même une section sur leur site où il est possible pour l’audience d’aviser la compagnie si ce dernier aperçoit des activités illégales comme le piratage. De ce fait, il est évident que la RIAA n’était pas en faveur de développement de logiciels comme Napster et Limewire qui incitent la distribution du travail d’artiste gratuitement et sans avoir la permission.

LES NOUVEAUX LOGICIELS

Logo de Spotify, Youtube, Apple Music, TIDAL, Amazon Music et DEEZER

De nos jours, les logiciels similaires à Napster et Limewire sont moins populaires. De ce fait, ils sont désormais remplacés par plusieurs abonnements mensuels à bas prix comme Spotify, Apple Music, TIDAL, Amazon Music et autres. Dans un sens, il serait possible d’affirmer que ces sites ont pu bénéficier du parcours de Napster. En effet, ce sont deux genres de plateformes différentes, mais ils ont tout de même leur similarité. En d’autres mots, elles ont beaucoup plus de similarité ensemble si on les compare à la vente de disque en magasin.

Pour plus de contenu sur différents sujets des médias socionumériques, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
LinkedIn