La purge de Twitter

Twitter se concentre à suspendre de comptes sur le réseau social et à effacer de nombreux tweets depuis mai 2018. Certains journalistes, politiciens et leaders d’opinion dénoncent une censure de la part de Twitter.

Avez-vous vu votre nombre d’abonnés chuter cet été? Ne vous inquiétez pas pour votre popularité! Twitter a fait une mise à jour sur leurs conditions d’utilisation pour réguler leur plateforme.

Les désabonnés de Trump et Obama

Le journal The Washington Post publie le 11 juillet 2018 un article où ils annoncent une perte massive d’abonnés Twitter pour Trump, Obama et autres personnalités célèbres. Pendant la « purge » du jeudi au vendredi, l’ancien président des États-Unis et la troisième personne avec les plus d’abonnées sur Twitter : Barack Obama, perd environ 2 millions d’abonnés de ses 102 millions. Quant à Donald Trump, il perd environ 100 000 d’abonnés dans une seule nuit. À cette liste s’ajoutent Katy Perry et Justin Bieber : chacun a perdu environ 3 millions d’abonnées.

Effectivement, Twitter se lance dans une opération afin de faire un ménage dans leurs 336 millions d’utilisateurs. Entre les mois de mai et juin, l’entreprise réussit à suspendre 70 millions de comptes. Il s’agit de la suspension d’un million de comptes par jour. De cette manière, le réseau numérique met en risque sa croissance dans la bourse. Les actions dans Wall Street chutent de 10 % à la suite de leur opération.

Lutte contre les « bots » russes

Twitter espère finir avec les spams, les faux comptes, les « bots » et les fausses nouvelles en mettant à jour les conditions d’utilisation. Cette volonté apparaît après les controverses dont le géant se voit impliqué.

En février, des robots russes envahissent la plateforme lors de la fusillade en Floride. Le débat sur la régulation des armes surgit dans les réseaux sociaux numériques avec les hashtags « #guncontrolnow » et « #gunreformnow ». Par contre, un autre mot-clic devient tendance : « #guncontrolnever ». Les robots russes nourrissent les débats et divisent les opinions à l’aide des mots-clics.

Ce phénomène se transforme dans un campagne de désinformation à propos de la tuerie dans le lycée étatsunien. M. Morgan de Hamilton 68 déclare pour un article du NYT que « les robots ciblent un sujet controversé comme les relations raciales ou les armes à feu. […] Tout problème associé aux vues extrémistes est une cible mûre. »

D’ailleurs, les comptes russes de Twitter faisaient déjà tendance lors de la tuerie à Québec en 2017. Les messages diffusaient de fausses informations comme que le tueur était musulman ainsi que des critiques contre l’immigration au Canada.

Intelligence artificielle pour agir

D’abord, à l’aide d’une nouvelle politique dans les conditions d’utilisation, Twitter oblige tous les utilisateurs à vérifier leur identité. Ils ont 30 jours pour le faire et mettre à jour l’adresse e-mail. Si l’utilisateur ne le fait pas, Twitter peut décider de suspendre, verrouiller ou effacer le compte.

D’un autre côté, pour être plus efficaces, ils créent des outils automatisés pour reconnaître les robots. Jusqu’à maintenant, cet outil existait que pour reconnaître les images sensibles qui ne respectaient pas les standards du site. Les scientifiques ont retrouvé une stratégie qui est de supprimer les faux comptes avec des méthodes précises et avec le CAPTCHA. Cette dernière méthode détermine si les réponses aux messages sont d’origine humaine. En réduisant le nombre de faux comptes, le nombre de fausses nouvelles diminue automatiquement.

Ménage ou censure?

Ces actions de Twitter pour la lutte contre les faux comptes soulèvent des problématiques. La plateforme souhaite de faire de Twitter un milieu de « conversation sain ». Ils ne ciblent pas seulement que les comptes robots ou de spam, mais aussi les comptes avec des comportements abusifs. En bref, le réseau de microblogging suspend les anciennes et nouvelles règles d’utilisation.

Les personnes peuvent désormais signaler les comptes qui semblent être faux ou tiennent des comportements « inadéquats ». Mais, sans définir d’une manière précise ce comportement et/ou contexte. À cet effet, Twitter peut bloquer l’accès entre 10 heures ou 12 au compte aux personnes qui considères qu’elles enfreignent les règlements. Ce temps-là peut être utilisé par les suspendus pour réfléchir à leurs messages signalés ainsi qu’à leur comportement. Un peu dans un sens de punition.

Pour améliorer la santé des conversations, Twitter dépure les fils d’actualité des utilisateurs. Par contre, s’agit-il d’une nouvelle manière de censure? Plusieurs journalistes et leaders d’opinion extrémistes se sont vus suspendre leurs comptes depuis cette nouvelle politique. Par ailleurs, un autre algorithme de Twitter existait depuis un temps. Les tweets n’apparaissent plus d’une manière chronologique et en direct, sinon selon nos interactions et la popularité des tweets.  

Liberté d’expression selon Twitter

En conclusion, Twitter décide et établit de nouveaux standards à propos de la liberté d’expression sur leur réseau numérique. Cela devient un peu plus controversé et compliqué à cause qu’il s’agit de l’élimination des mots, des opinions écrites. Par contre, les dialogues positifs ont augmenté dans le site de microblogging: avec un constat de moins de signalements d’abus.

 

Par Émilie Guerra Herrera


Sources :

https://www.nouvelobs.com/tech/20180731.OBS0371/twitter-ferme-des-comptes-douteux-certains-politiques-crient-a-la-censure.html

https://fr.sputniknews.com/international/201808011037471868-twitter-france-faux-profils/

https://www.washingtonpost.com/technology/2018/07/13/heres-how-many-followers-trump-obama-others-lost-twitters-purge-locked-accounts/?utm_term=.f5fbceb084d2

https://www.washingtonpost.com/technology/2018/07/06/twitter-is-sweeping-out-fake-accounts-like-never-before-putting-user-growth-risk/?ut

https://www.washingtonpost.com/technology/2018/07/09/twitters-stock-takes-hit-after-report-fake-account-purge/?utm_term=.89109e0ed8f6

https://blog.twitter.com/official/en_us/topics/company/2018/Confidence-in-Follower-Counts.html

https://www.lesechos.fr/21/02/2018/lesechos.fr/0301329230807_comment-les-bots-russes-ont-envahi-twitter-apres-la-fusillade-en-floride.htm

https://www.france24.com/fr/20180216-robots-twitter-bots-russes-guncontrol-tuerie-floride-armes

https://www.nytimes.com/2018/02/19/technology/russian-bots-school-shooting.html

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1083992/des-robots-russes-ont-partage-de-la-desinformation-au-canada-sur-twitter

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1137199/twitter-bots-desinformation-fake-news-fausses-nouvelles-robots-comptes-automatises

http://www.rfi.fr/technologies/20180731-twitter-fake-news-trolls-mesure-legale

Images:

https://www.nextinpact.com/brief/signalement-de-tweets—on-peut-desormais-indiquer-qu-un-compte-est-faux-sur-twitter-6336.htm

https://www.arobasenet.com/2017/02/3-outils-twitter-anti-troll-3673.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Google+
http://mediassocionumeriques.org/algorithme/la-purge-de-twitter">
Twitter
LinkedIn